Entrainement

Solutions pour proposer de l’activité physique chez les jeunes

19 février 2021 < 1 min de lecture

En novembre 2020, l’ANSES (L’Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), publiait et alertait sur le manque d’activité physique chez les enfants et adolescents. Ce qui pouvait entrainer du surpoids, de l’obésité, des troubles du comportement alimentaire ou encore une qualité du sommeil et de vie altérée. Or, les habitudes prises à l’adolescence tendent à s’installer, avec un impact sur la santé et la qualité de vie à l’âge adulte.

 

L’OMS (l’Organisation Mondial de la Santé) publie en 2020 des recommandations ou plutôt des LIGNES DIRECTRICES DE L’OMS SUR L’ACTIVITÉ PHYSIQUE ET LA SÉDENTARITÉ.

L’OMS souligne que les enfants et adolescents (de 5 à 17 ans) devraient « pratiquer au moins 60 minutes par jour en moyenne d’activité physique essentiellement aérobique, d’intensité modérée à soutenue et ce, tout au long de la semaine ».

Pour ce même public « des activités aérobiques d’intensité soutenue, ainsi que des activités qui renforcent le système musculaire et l’état osseux, devraient être intégrées au moins trois fois par semaine ».

 

Les écrans, les confinements successifs et donc l’arrêt des activités physiques péri-scolaires n’ont pas arrangé les choses. 

 

Alors comment aider nos enfants à préserver leur capital santé ? 

Tout d’abord, une petite précision : l’activité physique représente l’ensemble des activités qui nécessitent un effort (pas forcement intense) et qui produisent un ou plusieurs mouvements. Donc marcher, monter des escaliers, faire du ménage, du bricolage et du jardinage sont des activités physiques. Toutefois, nous allons peut-être nous abstenir de recommander du ménage et du jardinage aux plus jeunes… Donc vous l’aurez compris, l’activité physique est un vaste domaine. 

Comme le recommande l’OMS, il est aussi très conseillé de pratiquer des activités d’intensité soutenue comme du renforcement musculaire, ou un travail cardio vasculaire à moyenne ou haute intensité. Et cela est ESSENTIEL pour l’enfant et l’adolescent. N’oublions pas qu’à cet âge, nous préparons l’âge adulte et que nos dispositions physiques, notre posture sont en partie liées à ce que nous avons fait dans notre jeunesse. Bien entendu, il y a d’autres facteurs à intégrer. 

 

Alors concretement, que pouvons nous faire comme activités physiques pour nos enfants ? Voici quelques idées simples et faciles à mettre en place. Que nous soyons en appartement ou avec un jardin : 

  • Marcher ou se promener régulièrement. A la découverte de la nature ou d’autres choses ; 
  • Se mettre une routine avec son enfant tous les jours. Par exemple : « qui tiendra le plus longtemps possible en position de planche (gainage) » ? 
  • Demander à l’enfant de proposer un exercice ou mouvement. Si cette démarche vient de lui-même, il aura plus de motivation à le faire et à le répéter ; 
  • Jouer à un jeu qui demande une ou plusieurs aptitudes physiques (équilibre, adresse, précision, endurance…). Soyez inventifs ! 
  • Regarder et suivre une séance parent/enfant proposée par Active Square sur notre chaîne YouTube. Ces séances peuvent être revisionnées et vous donneront des idées.
Temps de lecture : < 1 minute