Santé

L'activité physique pour la santé

07 avril 2022 < 1 min de lecture

La santé se définit, selon l’OMS ( Organisation Mondial de la Santé) comme “un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne constitue pas seulement une absence de maladie ou d’infirmité”. 

La santé n’est donc pas uniquement liée à l’activité physique, même si celle-ci y contribue grandement. 

La pratique d’une activité physique, pour être en bonne santé, commence dès le plus jeune âge. 

 

En effet, chez les enfants et les adolescents, l’activité physique apporte des bénéfices au regard des résultats sanitaires suivants : meilleure forme physique (fonction cardiorespiratoire et musculaire), santé cardiométabolique (pression artérielle, dyslipidémie, glucose, et insulinorésistance), état osseux, résultats cognitifs (rendement scolaire, fonction exécutive), santé mentale (symptômes dépressifs réduits) et adiposité réduite. 

Il est recommandé pour les enfants et adolescents une pratique de 60 minutes d’activité physique modérée à soutenue par jour. Il est aussi préconisé d’avoir une pratique d’intensité soutenue , et de renforcement 3 fois par semaine. 

 

Pour les adultes de 18 à 64 ans, l’activité physique apporte des bénéfices

au regard des résultats sanitaires suivants : amélioration de la mortalité toutes causes confondues, de la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires, de l’hypertension incidente, de certains cancers incidents, du diabète de type 2 incident, de la santé mentale (symptômes d’anxiété et de dépression réduits) ; de la santé cognitive et du sommeil ; les mesures de l’adiposité peuvent également s’améliorer.

150 à 300 minutes d’activité modérée par semaine sont recommandées pour les adultes ou bien 75 à 150 minutes d’activité soutenue.

 

Pour les séniors ou les personnes de 65 ans et plus,  l’activité physique apporte des bénéfices au regard des résultats sanitaires suivants : amélioration de la mortalité toutes causes confondues, de la mortalité liée aux maladies cardiovasculaires, de l’hypertension incidente, de certains cancers incidents, du diabète de type 2, de la santé mentale (symptômes d’anxiété et de dépression réduits), de la santé cognitive et du sommeil ; les mesures de l’adiposité peuvent également s’améliorer. Chez les personnes âgées, l’activité physique contribue à prévenir les chutes et les blessures associées, ainsi que le déclin de l’état osseux et de la capacité fonctionnelle.

Les recommandations en termes d’activité physique sont identiques aux adultes.

 

L’OMS préconise une activité physique régulière, quel que soit l’âge et le niveau de la personne. L’organisation va même plus loin : elle recommande aussi aux femmes enceintes, aux personnes souffrant de maladies chroniques de pratiquer une activité physique adaptée. 

 

Nous sommes fait pour bouger. Le corps se nourrit du mouvement et le mouvement nourrit  le corps. Et ce à n’importe quelles étapes de la vie. 

Nos modes de vie actuels nous poussent dans la sédentarité et dans l’inactivité, augmentant ainsi de manière considérable les risques de pathologies de différentes natures, et de plus en plus jeune. 

 

Le monde des professionnels de santé s’organisent et mettent en place des solutions pour permettre à chacun d’accéder à la pratique d’une activité physique, que cela soit au niveau de la prévention ou dans une dynamique curative.

 

Chez Active Square, nous avons, en plus de nos coachs diplômés, un réseau d’experts santé qui aident nos membres dans leur quotidien : ostéopathes, diététiciens, médecin du sport, kinésithérapeutes, sophrologues. 

Temps de lecture : < 1 minute
Partager